Végé petit bugdet : Les six astuces qui sauvent

large

1. Achetez les légumineuses et féculents en gros

Le riz, les lentilles, les pâtes, les haricots, et autres sont des aliments secs. On peut donc les trouver en grande quantité dans les petites épiceries ou dans les rayons « produits du monde » de certaines grandes surface. Le coût paraît plus élevé sur le ticket de caisse, mais vos provisions vont durer dans le temps, et vous éviter de trop dépenser à chaque fois pour des petits paquets.

2. Achetez vos légumes et fruits chez des producteurs locaux

Et devenez ami avec ! Vous pourrez avoir des fruits et légumes de qualité, à un prix peu élevé et ça ne peut être que bénéfique pour vous socialement. En plus, vous mangerez de saison sans avoir vraiment à vous en préoccuper. Et puis.. C’est quand même plus agréable que de rester enfermé à la grande surface du coin.

3. Faîtes pousser !

C’est économique ET agréable. Vous n’aurez plus qu’à cueillir pour cuisiner. Ça prend plus de temps que de les prendre en rayon, mais au moins, vous êtes sûrs de ce que vous avez dans l’assiette. Sans oublier que ça amènera un peu de verdure dans votre quotidien, et ça, c’est toujours agréable. Pas de place? Vous pouvez toujours acheter des petits pots d’herbes aromatiques, c’est déjà ça de gagné.

4. Troquez

Si vous faites pousser, ou avez des choses dont vous voulez vous débarrasser, c’est le plus simple à faire. Vous donnez le surplus, et récupérez ce dont vous avez besoin. On peut aussi donner son temps contre des biens, arrangez vous pour que ce soit des légumes (On va éviter l’aide au devoir du fils de boucher, vous risqueriez des mauvaises surprises).

5. Bannissez les produits tout faits

Cuisinez tout vous-même. Il y a des recettes pour tout sur le net : Tofu, Seitan, laits végétaux, muffins, steaks végétaux… En magasin, ces produits coûtent beaucoup plus cher que si vous les préparez vous-même.  Ce sera d’autant plus agréable de déguster vos propres créations !

6. Congelez

Les produits frais ont tendance à se gâter très vite, n’hésitez pas à couper vos fruits et légumes et à les mettre au congélateur. Vous pourrez en plus les mixer dès la sortie du congélateur pour faire des sorbets rapidement.

Publicités

6 commentaires sur « Végé petit bugdet : Les six astuces qui sauvent »

  1. Aha l’aide aux devoirs du fils du boucher x’D ça m’as tuée!
    Voilà des astuces simples et efficaces et très naturelles! En plus le jardinage est thérapeutique (source: orange is the new black :p). Je n’avais pas penser au troc: tu suggères de demander aux voisins? 😮 Laissons leur le peu de légumes qu’ils ont chez eux, ils vont avoir encore plus de carences sinon xD
    Et je suis complètement d’accord pour les produits tout fait! C’est super simple de faire des gâteaux végétaliens, mais en magasins ils coûtent incroyablement chers car ils sont rares 😦 c’est vrai qu’on devrait aider ces marques végétaliennes à grandir, en les achetant, mais quand on est des étudiantes c’est pas la priorité x’D
    J’aurais aimée qu’il y ai un peu plus de détails, mais j’imagine que tu développeras dans d’autres articles, la partie congélation, jardinage, recettes etc. L’écriture est par contre peut-etre un peu trop grosse? 😮 en tout cas excellent début avec un titre bien accrocheur 🙂
    Bref tu gères ❤ bisous, bonne continuation 🙂

    1. Oui, je pense que quand je pourrais faire des vidéos je pourrais développer un peu plus chaque point, en montrant comment je me débrouille personnellement :p
      Et si, j’essaye en trouver comment la réduire en ce moment même, mais je maitrise pas encore totalement :/

  2. Je suis en train de me renseigner sur les recettes de laits végétaux (vu leurs prix excessifs dans le commerce). J’ai vu qu’il existe des machines pour en fabriquer soi-meme. Crois tu que ça vaille le coup ?

    1. Oui, je les fait pas encore moi-même, mais je pense que ça en vaut vraiment le coup, rien que pour être sûr de ce qu’il y a dedans 🙂

    2. C est super simple et pas besoin de machine mis à part un blender ou un mixer. Il y a la façon de faire sur internet, je fais mon lait d amande : tremper une nuit 50 g d amande dans de l eau, le lendemain tu égouttes tu mets 500 ml d eau dans ton blender avec les amandes tu mixes tu filtre avec une passoire fine. La pulpe qui reste s appelle okara tu peux l utiliser dans plein de choses notamment des cookies . Vous le blog d Antigone XXI
      Bonne fabrication

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s