La malbouffe de moins en moins plébiscitée ?

Alors que l’obésité ne cesse de gagner du terrain, le pays de la malbouffe serait-il en pleine prise de conscience ? 

Source : AFP France
Source : AFP France

L’information est tombée hier, aux États-Unis, les grandes enseignes de la malbouffe perdent en popularité. Au dernier trimestre, la chaîne de restauration rapide McDonald’s aurait subi une baisse des ventes de 3,3%, et les efforts des autres marques avec les produits lights faussement sains n’ont pas payé non plus avec une baisse 6%.  Les américains commencent à faire le lien entre ces produits, l’obésité et certaines maladies comme le diabète. La seule solution pour ces marques serait de proposer des produits plus sains pour convenir aux nouvelles envies des consommateurs, et l’enseigne Chipotle Mexican Grill est l’une des chaînes de restaurants qui met le plus en avant cet aspect en assurant que les viandes qu’ils servent ne sont pas nourries aux hormones et que leurs légumes sont bios. Au-delà de la question éthique sur le simple fait qu’ils servent de la viande, cette technique marche. L’augmentation de 31% de ses ventes au dernier trimestre est la preuve que les consommateurs veulent consommer sain.

Pourtant, je ne pense pas que ce soit la seule raison de ce déclin. Depuis le début des années 2000, la consommation de viande baisse considérablement après avoir augmenté sans relâche pendant plus de 60 ans et ce n’est certainement pas dû au hasard. Les réseaux sociaux ont un grand impact sur la société et le mouvement végane en profite pour diffuser des informations, débattre et se rassembler. On se rend de plus en plus compte de ce qui se passe dans les élevages industriels qui sont largement majoritaires en France et dans le reste des pays occidentaux.

elevage-intensif-ecrasante-majorite-France-480x360

La cruauté et le manque d’hygiène sont mît en évidence par les associations de protection animale et font doucement leur apparition dans les médias.  Si la progression en France reste moindre, aux États-Unis, 7,3 millions de personnes seraient au moins végétariennes et 10% de la population auraient réduit leur consommation de viande. Que ce soit pour des raisons éthiques ou des raisons de santé, la cause progresse. Il n’est donc pas surprenant que la malbouffe recule face à des mouvements qui proposent une alimentation plus saine et adapté à notre corps.

Publicités

6 commentaires sur « La malbouffe de moins en moins plébiscitée ? »

  1. Et y’a pas les chiffres pour les vaches ? Et ils viennent d’où ces chiffre d’ailleurs, j’aimerais en savoir plus. 🙂

    1. C’est les chiffres de L-214, je pense que tu devrais leur envoyer un mail dans la partie contact de leur site pour savoir avec précision 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s