Déodorant maison

Salut les croqueurs de légumes !

Aujourd’hui, je vous propose une recette pour créer votre propre déodorant. Il est très efficace sur moi, mais comme chaque personne est différente, il se peut qu’il ne le soit pas autant sur tout le monde. Mais il est tellement simple à réaliser que ça vaut le coup d’essayer !

2016-03-24 16.04.19

Ingrédients :

  • 3 càs d’huile de coco
  • 4 càs de bicarbonate alimentaire
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé

Pour commencer, il faut rendre l’huile de coco liquide puisqu’elle se solidifie à température ambiante. On la fait donc chauffer au bain marie jusqu’à ce qu’elle soit liquide.

On ajoute ensuite les huiles essentielles puis on transfert le bol dans un fond d’eau froide. On ajoute le bicarbonate de sodium au fur et à mesure en mélangeant bien pour éviter qu’il se dépose seulement au fond du récipient.

On place le bol pendant 30 minutes au réfrigérateur. On le sort pour mélanger à nouveau son contenu pour que la texture soit bien homogène avant de le transférer dans un récipient fermé et le conserver à température ambiante.

Pour améliorer son efficacité, on peut accompagner son utilisation d’une ou deux gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé à l’application.

 

Publicités

DIY : barre de massage à la grenade

J’ai passé un nombre incalculable de minutes à baver devant les barres de massage de Lush, pendant que mon porte-monnais hurlait lorsque mes yeux se baissaient sur leur prix. De temps en temps, oui, mais impossible de craquer pour chaque parfum et forme.

Alors j’ai fouiné tout le net pour trouver comment en faire, et j’ai fini par trouver. J’ai sorti mes moules en silicone, et j’ai fait plusieurs tests jusqu’à tomber sur le mélange parfait, que je vais vous livrer.

photo barre de massage

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de cire de soja
  • 2 cuillères à soupe de beurre de cacao blanc
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 20 gouttes d’arôme de grenade (ou autre arôme)
  • 1/2 cuillère à café de poudre de mica cuivre (optionnel, utile seulement à la couleur)

Faîtes fondre la cire de soja, le beurre de cacao blanc et l’huile de coco au bain marie. Ajoutez ensuite le reste des ingrédients et mélangez bien. Versez le liquide dans des moules et mettez les au réfrigérateur pendant 2 à 3 heures pour que la barre durcisse bien.  

Pour utiliser les barres, il suffit de les réchauffer entre vos mains.   

DIY : Baume à lèvres teinté

En me baladant sur différents blogs et sites internet, je suis tombé sur une petite vidéo qui montrait comment créer son propre baume à lèvre teinté très simplement et je me suis essayé à la création de l’un d’eux. J’ai pris ce que j’avais sous la main et j’ai créé ma version qui m’a absolument comblée. C’est rapide, simple et déclinable à l’infini. Essayez, et vous comprendrez pourquoi je l’aime tant.

baume

 

Ingrédients :

  • 2cas Jus de betterave
  • 1 cas de beurre de cacao blanc
  • 1cas huile de coco
  • Arome de votre choix (facultatif)

Il vous suffit de faire fondre légèrement l’huile de coco pour qu’elle soit liquide mais pas trop chaude (important pour qu’elle puisse se solidifier rapidement) et de la mélanger au jus de betterave dans un petit pot Faîtes ensuite de même avec le beurre de cacao blanc. Vous pouvez aussi ajouter un arôme de votre choix (j’ai choisi de faire un mélange chocolat / caramel) pour donner une bonne odeur à votre baume à lèvres.

Vous pouvez décliner les couleurs en utilisant des poudres colorées , ou rien, si vous voulez juste un baume hydratant !

Ce baume à lèvres peut aussi être utilisé comme blush et la teinte apportée par le jus de betterave tient très bien, et s’enlève facilement.

Après-shampoing maison à la lavande

La recherche de produits vegans, naturels et efficaces pour les cheveux est une longue quête sans fin. Il y a toujours des choses qui ne vont pas, et qui nous dérange que ce soit dans les produits ou dans les marques. Il existe des marques et des produits pour lesquelles j’ai eu des coups de cœurs comme la gamme shampoing et après-shampoings Faith in Nature qui réunissent toutes les qualités d’une bonne marque végane : éthique, composition clean et packaging mignon. Pourtant, il y a un problème qui a fait que, sur la durée, je n’ai pas pu continuer à acheter chez eux : le prix. 5 euros la bouteille qui dure 3 semaines/1mois, ça fait 15 euros par mois pour seulement les produits de douche (sans compter de masques ou gommages).

Mon budget ne me le permettait clairement pas. Il fallait que je cherche encore pour trouver une autre solution. Je me suis alors dirigée vers les cosmétiques maisons mais toutes les infos que j’ai trouvées m’ont un peu perdue et j’ai fini par me diriger vers un site internet que je connaissais mais que je n’avais pas pris le temps d’explorer. Pour ceux qui me suivent sur instagram, vous vous rappelez sûrement que j’y ai fait 2 commandes à un mois d’intervalle pour tester des produits à faire moi-même. En fait, j’ai fouiné dans leur onglet « recettes » et j’ai trouvé pas mal de fiches avec des recettes simples à réaliser, la possibilité de mettre tous les ingrédients dans le panier directement et de se faire expédier ça à la maison.

aroma-zone.com

Alors je l’ai fait, et avec ma première commande, j’ai réussi à créer deux produits : un shampoing qui ne m’a pas trop plu (j’avais l’impression qu’il ne lavait presque pas et mes cheveux rengraissaient très vite) et un après-shampoing qui m’a immédiatement conquise. La recette de base sent le monoï, mais avec l’arrivée de l’hiver, j’ai eu envie de créer une odeur plus douillette, j’ai donc choisi la lavande qui me donne une impression de réconfort.

Après shampoing 1

Voici la recette de base que vous pouvez suivre telle qu’elle si l’odeur de monoï vous plait.

Et voici le changement que j’ai apporté :

J’ai mit ces extraits aromatiques et colorant à la place de la fragrance naturelle de monoï pour donner une odeur fleurie à l’après-shampoing et une couleur rose.

Cet après-shampoing convient parfaitement aux cheveux secs, il répare les miens en profondeur et les rend plus brillants et doux. On peut l’utiliser sur cheveux gras aussi, mais il faut éviter de l’étaler sur les racines, puisqu’il contient du monoï qui pourrait rengraisser vos cheveux plus vite que voulu.

 

Si vous testez l’après-shampoing, n’hésitez pas à venir poster le résultat et vos impression sur instagram  en ajoutant #TheVeganister pour que je puisse vous retrouver facilement ou à commenter ici !