5 restaurants omnis où manger végane

Le plus gros problème quand on devient végane, c’est que la nourriture est souvent au cœur des moments de réunion, que ce soit en famille, ou entre amis. Beaucoup pensent que l’alimentation végétale nous empêche de sortir au restaurant (c’est parfois même une justification pour les flexitariens) alors que c’est totalement faux. Je n’ai jamais eu aucun problème en allant au restaurant, tout simplement parce que je prévois en avance où je peux ou non manger à ma faim (parce que une assiette de frites et de salade verte, c’est bon hein, mais j’aurai pu aisément le faire chez moi). Pour vous guider, je vous ai préparé un petit top 5 des restaurants omnis où on peut manger végétal sans problèmes.

Food_in_Israel

  • Les restaurants libanais

Il suffit de regarder la carte pour s’apercevoir que beaucoup de plats sont végétaliens : houmous, fallafels, caviar d’aubergine, taboulé… Vous avez l’embarra du choix, et vous pouvez vous régalez sans vous soucier de quoi que ce soit. Si vous préférez, demandez directement au serveur quels plats sont entièrement végétaux, il saura vous guider sur la carte.

Lecker_veganes_Sushi

  • Les restaurants Japonais

Les restaurants asiatiques en général regorgent de plats végétaux, mais les japonais sont les plus fournis à ma connaissance. On a d’abord les makis : avocats, concombre, radis, et tous autres mélanges de légumes. Mais aussi les raviolis japonais, le tofu grillé, l’edamame et j’en oublie sûrement. Vous avez de quoi composer un repas copieux, et souvent à volonté pour une vingtaine d’euros.

Vegan_Pizza_Crust_(5753189490)

  • Les pizzerias

L’avantage des pizzas c’est que l’on peut facilement les customiser en demandant au serveur de retirer ou ajouter des ingrédients. Il y a toujours (ou presque) une pizza végétarienne à laquelle il suffit de retirer le fromage pour qu’elle soit végétalienne. Le mieux à faire est de demander à un serveur avant de vous asseoir si la pâte à pizza contient du lait (c’est très rare mais possible) et de commander votre pizza végétarienne sans fromage pour manger avec vos amis sans changer vos habitudes.

Indian-Food-wikicont

  • Les restaurants indiens

L’Inde étant un pays où le pourcentage de végétariens dans la population est élevé, il n’est pas surprenant que la cuisine indienne soit un festin pour les végétaliens. N’hésitez pas à demander au serveur quels plats de la carte sont végétaux et vous verrez très vite qu’il y en a largement assez pour que vous mangiez à votre faim.

burrito

  • Les restaurants mexicains

Surtout les chaînes de restaurant type Chipotle où vous composez votre propre repas. Il vous suffit de prendre un plat végétarien sans crème fraîche et sans fromage et vous avez un repas copieux et végétal. En plus, le repas végétarien est souvent moins cher ou avec le guacamole offert, et ça, c’est quand même génial.

Avec ce top 5, vous savez maintenant quoi proposer à vos amis pour sortir manger sans forcément aller dans un restaurant végétalien (qui peut être très loin de chez vous, ou faire peur à certaines personnes). C’est un peu un tour du monde gustatif, mais ça peut vous permettre de découvrir des cuisines différentes et c’est toujours une bonne chose.

Publicités

DIY : Baume à lèvres teinté

En me baladant sur différents blogs et sites internet, je suis tombé sur une petite vidéo qui montrait comment créer son propre baume à lèvre teinté très simplement et je me suis essayé à la création de l’un d’eux. J’ai pris ce que j’avais sous la main et j’ai créé ma version qui m’a absolument comblée. C’est rapide, simple et déclinable à l’infini. Essayez, et vous comprendrez pourquoi je l’aime tant.

baume

 

Ingrédients :

  • 2cas Jus de betterave
  • 1 cas de beurre de cacao blanc
  • 1cas huile de coco
  • Arome de votre choix (facultatif)

Il vous suffit de faire fondre légèrement l’huile de coco pour qu’elle soit liquide mais pas trop chaude (important pour qu’elle puisse se solidifier rapidement) et de la mélanger au jus de betterave dans un petit pot Faîtes ensuite de même avec le beurre de cacao blanc. Vous pouvez aussi ajouter un arôme de votre choix (j’ai choisi de faire un mélange chocolat / caramel) pour donner une bonne odeur à votre baume à lèvres.

Vous pouvez décliner les couleurs en utilisant des poudres colorées , ou rien, si vous voulez juste un baume hydratant !

Ce baume à lèvres peut aussi être utilisé comme blush et la teinte apportée par le jus de betterave tient très bien, et s’enlève facilement.

Apéritif végane : 6 idées à grignoter

Vous souhaitez organiser un apéritif végane pour bluffer vos proches (qu’ils soient eux-même véganes ou omnivores) mais vous n’avez pas forcément le temps, ou même les capacités d’un grand chef cuisinier? Ça tombe bien, c’est également mon cas. Je vous ai donc fait un petit top 6 des recettes simples et rapides à faire lorsque vous organisez un apéritif pour vous régaler et régaler vos invités !

1.Tartines d’houmous

Ingrédients :

  • 200gr de pois chiches cuits
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 cuillères à soupe de tahin
  • 1 pincée de cumin

Mélangez tous les ingrédients et passez les au mixeur jusqu’à obtenir une texture onctueuse. Ajoutez de l’eau si nécessaire.

 

2. Feuilletés à la saucisse végétale

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 1 paquet de saucisses végétales
  • Moutarde
  • Lait végétal

Préchauffez le four à 160°c. Etalez la pâte feuilletée, tartinez-la de moutarde et découpez des bandes de pâte d’à peu près 2cm de largeur sur toute la longueur.  Découpez des tranches de la même longueur de saucisse végétale et enroulez-les dans les tranches de pâte. Trempez un pinceau de cuisine dans du lait végétal et badigeonnez  les feuilletés avant de les mettre au four pendant 15 minutes.

3. Mini pizzas

Ingrédients 

  • 1 pâte à pizza
  • Sauce tomate
  • ½ Poivron vert
  • Crème végétale
  • Fromage végétal (optionnel)

Préchauffez le four à 180°c. Découpez de petits ronds dans la pâte à pizza à l’aide d’un emporte-pièce et mettez les ronds au four pendant 8 minutes pour précuire la pâte. Pendant ce temps, découpez le poivron en petits cubes. A la sortie du four, tartinez les ronds de sauce tomate, garnissez avec les poivrons et ajoutez un peu de crème végétale sur le dessous. Saupoudrez un peu de fromage végétal et laissez cuire au four pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le fromage végétal soit fondu.

4. Crakers

Ingrédients

  • 100g de farine
  • ½ cuillère à café de bicarbonate
  • 50ml de lait végétal
  • Graines de lin
  • Herbes et épices
  • Oignons frits

Préchauffez le four à 170°c. Mélangez les ingrédients secs et incorporez le lait végétal. Mélangez puis malaxez avec les mains pour obtenir une texture souple. Ajoutez de la farine si la pâte est trop collante. Etalez la pâte avec un rouleau puis découpez des crakers de la forme que vous souhaitez au couteau ou à l’emporte-pièce.  Mettez-les au four pendant une vingtaine de minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

vegetables-815777_1280

5. Légumes croquants et sauce au yaourt

Ingrédients 

  • Carottes, radis, concombre, poivrons ou autres légumes croquants
  • 2 yaourts de soja nature
  • ½ cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe d’aneth

Découpez vos légumes en lamelles, et préparez la sauce en mélangeant le reste des ingrédients. Vous n’avez plus qu’à tremper, croquer et déguster. 

snack-601572_1280

6. Guacamole et tortillas

Ingrédients 

  • 1 paquet de tortillas de votre choix
  • 2 avocats bien mûrs
  • 2 cuillères à soupe de coriandre
  • 1 petit oignon émincé
  • ½ cuillère à soupe de piment en poudre
  • 1 cuillère à soupe de crème végétale
  • 1 cuillère à café de levure maltée

Ecrasez vos avocats à la fourchette et mélangez-les bien à la fourchette  au reste des ingrédients pour obtenir une texture de crème épaisse. Servez-le juste après l’avoir fait parce que l’avocat brunit très vite. Laissez le noyau dans le mélange pour le conserver un peu plus longtemps.

 

 

Après-shampoing maison à la lavande

La recherche de produits vegans, naturels et efficaces pour les cheveux est une longue quête sans fin. Il y a toujours des choses qui ne vont pas, et qui nous dérange que ce soit dans les produits ou dans les marques. Il existe des marques et des produits pour lesquelles j’ai eu des coups de cœurs comme la gamme shampoing et après-shampoings Faith in Nature qui réunissent toutes les qualités d’une bonne marque végane : éthique, composition clean et packaging mignon. Pourtant, il y a un problème qui a fait que, sur la durée, je n’ai pas pu continuer à acheter chez eux : le prix. 5 euros la bouteille qui dure 3 semaines/1mois, ça fait 15 euros par mois pour seulement les produits de douche (sans compter de masques ou gommages).

Mon budget ne me le permettait clairement pas. Il fallait que je cherche encore pour trouver une autre solution. Je me suis alors dirigée vers les cosmétiques maisons mais toutes les infos que j’ai trouvées m’ont un peu perdue et j’ai fini par me diriger vers un site internet que je connaissais mais que je n’avais pas pris le temps d’explorer. Pour ceux qui me suivent sur instagram, vous vous rappelez sûrement que j’y ai fait 2 commandes à un mois d’intervalle pour tester des produits à faire moi-même. En fait, j’ai fouiné dans leur onglet « recettes » et j’ai trouvé pas mal de fiches avec des recettes simples à réaliser, la possibilité de mettre tous les ingrédients dans le panier directement et de se faire expédier ça à la maison.

aroma-zone.com

Alors je l’ai fait, et avec ma première commande, j’ai réussi à créer deux produits : un shampoing qui ne m’a pas trop plu (j’avais l’impression qu’il ne lavait presque pas et mes cheveux rengraissaient très vite) et un après-shampoing qui m’a immédiatement conquise. La recette de base sent le monoï, mais avec l’arrivée de l’hiver, j’ai eu envie de créer une odeur plus douillette, j’ai donc choisi la lavande qui me donne une impression de réconfort.

Après shampoing 1

Voici la recette de base que vous pouvez suivre telle qu’elle si l’odeur de monoï vous plait.

Et voici le changement que j’ai apporté :

J’ai mit ces extraits aromatiques et colorant à la place de la fragrance naturelle de monoï pour donner une odeur fleurie à l’après-shampoing et une couleur rose.

Cet après-shampoing convient parfaitement aux cheveux secs, il répare les miens en profondeur et les rend plus brillants et doux. On peut l’utiliser sur cheveux gras aussi, mais il faut éviter de l’étaler sur les racines, puisqu’il contient du monoï qui pourrait rengraisser vos cheveux plus vite que voulu.

 

Si vous testez l’après-shampoing, n’hésitez pas à venir poster le résultat et vos impression sur instagram  en ajoutant #TheVeganister pour que je puisse vous retrouver facilement ou à commenter ici !

Glace caramel et cookie dough végane

Je sais, l’automne est déjà là, mais est-ce une raison pour abandonner les glaces? Non, il n’y a pas de saison qui ne mérite pas sa glace ! Du coup, en signe de protestation contre l’arrivée du froid, j’ai décidé de créer une glace combinant deux des choses que je préfère : les cookies et le caramel.

glace caramel cd

 

Ingrédients :

  • Une pâte à cookies végane crue
  • 2 yaourt de soja au caramel
  • 3 cuillères à café d’arôme de vanille
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • Pépites de chocolat
  • Noisettes

Réaliser la pâte à cookies, l’étaler et la découper en petits carrés. Placer les carrés au congélateur.

Mélanger les yaourts de soja et l’arôme de vanille. Ajouter autant de pépites de chocolat et de noisettes que vous le souhaitez. Verser dans une sorbetière et laissez la glace se former pendant 30 minutes.

Ajouter les petits carrés de pâte à cookies et laisser encore dans la sorbetière pendant 15 minutes.

Mettez le mélange dans un pot et le conserver au congélateur ou mangez la directement !

 

Bon appétit !

Le mythe de la transition

panier_bio_ecolo_insideIl y a un peu plus d’un an, je devenais végane après deux semaines de « transition« . En fait, je faisais tout comme il fallait sauf pour la pizza quatre fromages. Pour être honnête, lorsque j’ai croqué pour la dernière fois dans une part de cette pizza dont je pensais ne jamais pouvoir me passer (j’en mangeais presque une par semaine), j’ai eu la nausée. Pourquoi?
Je savais.
Et en sentant ce goût sur ma langue, j’étais aussi dégoûtée que si je goûtais à du sang de veau. Car au final, les conséquences sont exactement les mêmes. Je voyais les conséquences du produit au moment où je l’avais sous les yeux. Il était évident que je ne pouvais continuer à contribuer à ces horreurs. C’est exactement pour la même raison que je n’ai jamais touché à nouveau à un œuf, a du miel, à de la viande ou à du poisson. Et c’est comme ça que je me suis transformée en véritable scanner à liste d’ingrédients.

J’ai arrêté d’être hypocrite, en fait.

Mais en me baladant sur plusieurs réseaux sociaux, j’ai pu remarquer une espèce de petite guerre entre certains vegans et certains végétariens.
Souvent, ça part d’une image d’un plat, ou d’une image culpabilisante et ce qui suit ressemble à ça :

 » les végétariens sont égoïstes.
– les vegans sont intolérants. »

Les détails, vous les connaissez déjà très bien, puisque vous avez sûrement déjà vu ou eu ce genre de discussions. C’est à ce moment là que les végétariens ont deux choix. Certains vont être honnêtes et dire qu’ils sont égoïstes, et que ton avis, il s’en foutent. Les autres vont sortir la carte de la transition.

La transition, c’est ce moment où tu passe d’un mode alimentaire à un autre tout en douceur. En fait, tu assume, mais à moitié. Tu veux arrêter les produits laitiers, mais tu en mange. Et pareil pour le reste. Tu as vu des poussins se faire broyer, mais tu fais une omelette. Mais c’est pas grave, parce que comme un jour tu ne le fera plus, ça passe. Tu réduis doucement ta consommation comme quelqu’un qui essayerait d’arrêter de fumer. La différence ? Tu n’es pas dépendant aux produits animaux. Tu dois juste t’informer sur les alternatives possibles pour ne pas devoir renoncer à ton confort. Parce que au final, à part quelques exceptions, il s’agit d’une question de confort et de gourmandise.
Par exceptions, j’entends certaines situations qui empêchent la personne de changer. Il peut aussi bien s’agir d’une situation familiale très conflictuelle, qu’un problème de santé qui nécessite une nutrition spécifique sur laquelle il faut bien être informée avant de passer le cap, ou même un TCA (trouble du comportement alimentaire : boulimie, anorexie, hyperphagie,…).
À part ce genre de situations, si vous voulez, vous pouvez. Vous ne voulez pas? Assumez, arrêtez de vous trouver des excuses, regardez earthlings une bonne fois au pire, ça calme.
Alors oui, on sait, parfois, les vegans s’emportent. Ça arrive, nous restons humains. Nous sommes des personnes motivées par la compassion. Parfois quand on essaye d’expliquer et qu’on se retrouve face à un mur, il est difficile de rester calme.
Attention, je ne pense clairement pas que la violence soit une solution. Je fais de mon mieux pour comprendre les gens à qui je parle, ne pas généraliser. Mais lorsqu’une personne a toutes les cartes en mains pour changer et qu’elle refuse parce que « le fromage c’est bon quand même« , il faut pas que je sois de mauvaise humeur. C’est d’ailleurs pour ça que j’évite de lancer le sujet le plus souvent.
Cet article n’a pas pour but de culpabiliser les végétariens, bien entendu. Cependant, ce constat m’a frappé. Ma transition a été rapide et facile. Pourquoi elle serait difficile pour quelqu’un qui est dans une situation aussi confortable que l’était la mienne? Ne cherchez pas à vous justifier lorsque vous n’avez pas d’excuses.
Vous pouvez faire une transition, bien entendu, vous faites ce que vous voulez. Seulement, sachez qu’il n’y a absolument aucune raison purement physique de faire cette transition. Tout est dans la tête.
Je vois la situation de mon point de vue, après une transition courte et facile, et plus d’un an sans craquage. Peut-être que j’ai tout faux, mais dans ce cas, je ne demande qu’à apprendre.

Fromage végétal : simple et rapide 

 

Salut les croqueurs de légumes !

 

Aujourd’hui, je reviens avec une recette de fromage végétal rapide et qui ne nécessite pas beaucoup d’ingrédients et de matériel. Une casserole, un fouet et un bol suffiront pour donner ce résultat :

Snapchat--1752172562631710975

Ingrédients

  • Une brique de crème de soja
  • un sachet d’agar-agar
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1/4 de citron
  • 5 cuillères à soupe de levure maltée
  • une pincée de curcuma
  • une pincée de piment doux
  • une pincée de sel

Il suffit de délayer un sachet d’agar-agar dans la crème de soja puis faire chauffer doucement dans une casserole jusqu’à ébullition pendant qu’on ajoute les autres ingrédients. Bien mélanger. Quand la texture commence à devenir plus épaisse, éteindre le feu et verser le contenu dans un petit bol.

 

Bonus : Il fond super bien !

Je lance une collecte KISSKISSBANKBANK !

Salut tout le monde !

Je viens vers vous aujourd’hui pour vous parler d’un petit projet qui me tient à cœur. Cette article ne sera pas une recette, ni un coup de gueule, et encore moins de la nutrition mais une annonce.

Ceux qui me suivent le savent déjà, ce blog est accompagné d’une chaîne youtube sur laquelle j’ai publié deux vidéos : une vidéo de présentation (où j’explique ce qui se trouvera sur la chaîne) et une seconde sur les produits laitiers. J’ai adoré tourner et monter ses vidéos, et les réactions au moment de la publication étaient également géniales. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien que vous m’apportez.

Vous avez sûrement remarqué que 4 mois sont passés entre la publication de la première vidéo et celle de la 2éme. Pourquoi? En fait, le fait d’espacer autant ces vidéos m’a été imposé. J’ai travaillé sur la première vidéo avec quelqu’un qui me prêtait tout le matériel et qui m’aidait pour le montage. Cette personne a décidé, après la première vidéo, de ne plus m’aider. Je me suis donc retrouvée sans matériel, mais j’ai continué à écrire la deuxième vidéo que j’étais bien décidée à publier.

J’ai ensuite pu avoir un appareil photo de bonne qualité (je ne remercierai jamais assez la personne qui me l’a offert) qui me permettait de filmer avec une belle image et un bon son. J’ai donc filmé ma deuxième vidéo sans problèmes, mais pour le montage, ça a été un peu plus compliqué. J’ai dû emprunter les ordinateurs de deux personnes avant de réussir à finir mon montage et ça m’a prit à peu près une semaine pour une vidéo de 5 minutes.

J’ai très vite compris que je ne pourrai pas travailler comme ça indéfiniment.

J’ai donc décidé de lancer une collecte pour rassembler les fonds qu’il me faut pour financer un nouvel ordinateur pour pouvoir monter mes vidéos avec mon propre matériel pour produire des vidéos de qualités régulièrement.

CROWDFUNDING

C’est donc à vous que je fais appel pour m’aider pour ce projet !

La collecte pour la chaîne Youtube se déroule sur le site KISSKISSBANKBANK et le projet dure 60 jours pour récolter 800 euros.

Mais (parce que, oui, il y a un « mais » !) je compte bien remercier les personnes qui m’aideront autrement que par de simples mots. Il y a donc des contreparties pour chaque personne qui m’aidera financièrement sur ce projet !

  • Pour chaque don d’1 euros et plus, vous aurez votre nom dans mon article de remerciements que je publierai ici, et un lien vers votre blog si vous en avez un.
  • Pour chaque dons de 5 euros et plus, une photo de vous sera ajoutée dans le même article.
  • Pour chaque don de 10 euros et plus, une copie d’un ebook de recettes véganes vous sera offert.
  • Pour chaque don de 20 euros et plus, un t-shirt avec le logo de ma chaîne vous sera offert. (Oui, c’est bien la petite pastèque trop mignonne)
  • Pour chaque don de 50 euros et plus, vous pourrez apparaître dans ma prochaine vidéo.
  • Et quelque soit le montant, vous avez ma promesse: je ferais tout pour produire des vidéos de la meilleure qualité possible avec le nouveau matériel.

Pour les détails du projet, je vous invite à aller visiter cette page sur laquelle vous pourrez également faire vos dons.

Si vous avez des questions sur ce projet, n’hésitez pas à laisser un commentaire ici, ou à m’envoyer un message privé sur ma page facebook ou sur instagram, j’y répondrai avec plaisir !

Routine soins du visage : garder une belle peau

Aujourd’hui, on va parler visage et surtout : comment je prends soin du mien. J’ai testé pas mal de produits et depuis quelques temps, je garde une routine qui marche bien. Ma peau est plus douce, plus souple et j’ai beaucoup moins de petites impuretés qui viennent se glisser un peu partout.

Matin

Je rince mon visage à l’eau froide puis je le nettoie doucement à l’aide de gants exfoliants.

Je passe ensuite une crème contour des yeux ( La Reviving eye cream de chez Skin Blossom) et une crème de jour ( La replenishing Mosturising cream de chez Faith in Nature).

 

Soir

Pour me démaquiller, je chauffe un peu d’huile de coco entre mes mains et la frotte doucement sur mon visage. J’enlève ensuite l’excès de maquillage avec mes gants exfoliants. Pour finir, j’applique un mélange d’huiles que j’ai fait composé de : huile d’olive, huile de sésame, huile d’avocat, et huile essentielle d’arbre à thé.

Une à deux fois par semaine

Je fais un masque purifiant au moins une fois par semaine, soit je le prépare moi-même (argile, eau, huile d’argan et huile essentielle d’arbre à thé), soit j’utilise les masques de la marque Montagne Jeunesse (non testés, mais il faut vérifier la compo pour les produits de la ruche).

 

Cette routine est très simple et rapide, mais surtout, elle ne nécessite pas beaucoup de produits donc n’hésitez pas à la reproduire chez vous et à l’adapter selon votre peau, la mienne est normale à tendance sèche et sensible donc beaucoup de produits sont très hydratants, n’hésitez pas à changer les types d’huiles si vous avez une peau plus grasse.

Les meilleurs Burgers de Paris

Je suis une grande fan de Hamburgers, mais vraiment. Je m’en fait trop très souvent et je varie énormément les saveurs en changeant souvent de recette. Pourtant, il y a un hamburger dont je ne me lasserai sûrement jamais. Je n’ai pas encore réussi à l’imiter pour pouvoir le faire sur commande chez moi (et tant mieux pour eux), donc pour l’instant, je dois aller jusqu’à Paris pour pouvoir le goûter encore et encore.

 

Screenshot_2015-09-08-13-31-27

 

 

Vous comprenez mieux après cette photo?

 

Screenshot_2015-09-08-13-30-38

Et après celle-ci?

Le contenu du plateau est entièrement végétal, avec une option sans gluten au choix et coûte à peu près 10 euros (à noter que le fait de demander une version végane et/ou sans gluten n’entraîne pas de supplément). J’ai beau manger comme quatre, je n’ai jamais faim en ressortant du restaurant.

Le fameux burger de ce restaurant que je prends presque  tout le temps s’appelle le « mangez-moi » (on va vraiment pas se faire prier pour le manger, mais son nom veut déjà tout dire).

Il faut aussi savoir que j’ai traîné plusieurs omnis dans ce restaurant, et qu’ils ont beaucoup aimé également, donc n’hésitez pas à y emmener votre entourage qui a de grandes chances d’être convaincu aussi.

Pour trouver ces hamburgers, rendez-vous 85 rue La Fayette à Paris, au restaurant VG, et sur leur page Facebook pour plus d’informations.